DROIT DES PHOTOGRAPHES

En effet, à la demande d'un ami organisateur d'un trail local pour une association, je me suis rendu bien volontiers dans le petit village voisin pour une série d'images. Pas question pour moi d'une rétribution, mais plutôt l'occasion de mettre en avant avec une belle image, les organisateurs de ce trail de décembre. Il fait un temps superbe et voilà que ce samedi matin de novembre, ils sont tous équipés de faux, de faucilles et même d'un taille-haie et autres instruments de torture pour la végétation envahissante... Je vous rassure, point de produits chimiques illicites.
Avec leurs tenus de sport et leurs outils, ils font une partie du parcours pour m'inviter à prendre mes photos sur une bosse particulièrement pentue. Après une bonne heure ensemble, le temps est venu de partager un petit verre et de rentrer à la maison exploiter au mieux mes images. Il était bien sûr convenu que je fournisse les photos nécessaires à la communication de l'événement via les réseaux sociaux habituels et la presse écrite locale.
J'ai donc fait passer les clichés numériques à mon ami le responsable qui devait faire le lien avec le journal. Et puis voilà l'affaire terminée. Le jour J je me rends sur place, le soleil n'était plus au rendez-vous ! Pluie et vent de la veille avaient laissé place à un froid glacial et étant moins courageux que les quelques 600 participants de ce trail magnifique, je me suis posté non loin de l'arrivée sur la dernière difficulté du parcours. Le franchissement d'une rivière avant la montée vers le contrôle final. Ces marathoniens et autres coureurs de semi et 13 km sont très courageux, et c'est souvent avec le sourire qu'il enroulent ces dernières dizaines de mètres.
De retour au chaud, commence mon marathon à moi. Moins épuisant tout de même, et surtout je l'étale sur plusieurs jours : Développer les centaines de photos pour en extraire les plus significatives. Puis alimenter un nouvel album en ligne. A la fin de la semaine, mon album est bouclé et en parcourant le facebook de l'association je me rends compte alors que le journaliste de presse n'a pas vraiment de scrupules...
En effet, il a publié son article fin novembre en prenant soin de découper ma signature sur la photo originale fournie, puis il a eu le culot de créditer la photo : organisateur. Lui, bien sûr il a crédité son travail de son nom bien visible, mais sans se donner la peine de citer sa source image. Un procédé illégal, bien entendu, mais surtout très discourtois et méprisant. Car sauf mention contraire, aucune image n'est libre de droits. Et ce n'est pas parce qu'elle se trouve sur internet qu'elle doit être utilisée à d'autres fins que celles prévues. A fortiori dans le cas qui m'intéresse, je n'ai pas cédé les droits, j'ai accepté de faire des photos gratuitement et avec grand plaisir, mais en retour il est normal de respecter mes droits d'auteur. Recadrer, et supprimer la signature est déjà une pratique très douteuse et complètement interdite sans autorisation, mais en plus ne pas créditer l'image...
Je vous laisse juge des habitudes de ce journaliste qui pour moi ne mérite pas que je le cite, mais qui ne respecte même pas la base déontologique de sa profession. Sans parler de la loi...

Pour finir, je me souviens de cette journaliste de France 3 qui m'a téléphoné en février dernier pour me demander mes photos en urgence pour son JT du soir. En effet, j'étais le seul à avoir des images de la balance d'un concert annulé à la dernière minute pour "alerte attentat". Et de s'étonner au téléphone car mes photos sur mon site étaient bloquées et elle ne pouvait pas les utiliser. Elle a tout de même eu la politesse de me rechercher, de me téléphoner et de me demander de lui fournir les photos. Le soir même mes images illustraient son reportage, avec les mentions de crédit qui vont avec ! Merci Eléonore DUPLAY (France TV).

» Pour voir les images de la préparation du Trail - Novembre 2017
» Pour voir les images du Trail Les Bosses de St Paul (79) Décembre 2017
» Pour voir les images du concert annulé La lignerock "Le son d'hiver's" St Christophe du Ligneron (85) Février 2017